prestations

publications

  • Livres

 

Isabelle LEVERT

Psychologue clinicienne

Psychothérapeute

Contact

Les passifs-agressifs ne sont pas forcément ceux que vous croyez !

Les clés pour enfin comprendre le syndrome de la passivité agressive.

Sous leurs différents visages, les personnes passives agressives sont difficiles à cerner. Découvrez qui elles sont, comment elles se comportent et quelles sont les voies à explorer pour sortir de l'impasse.

Passif-agressif : ces termes sont souvent utilisés comme un diagnostic ou une étiquette fourre-tout, afin d'expliquer les difficultés relationnelles. Pourtant, derrière la passivité agressive se cachent des problématiques plus complexes.

Au fil des chapitres, les exemples et les témoignages vous permettront de comprendre les différentes réalités que la passivité agressive traduit, qui vont de simples replis défensifs, assez bénins, à de véritables agirs pervers. L'impression de détachement, voire d'indifférence, ou encore de résistance silencieuse qui émane de la personne passive-agressive, peut être insupportable pour l'autre. Le statut qui lui est accordé sera déterminant pour évaluer le degré de gravité du dysfonctionnement.

Face à ces problèmes relationnels, cette compréhension nouvelle participe à restituer à chacun des interlocuteurs sa part de responsabilité et à trouver une issue.

208 pages - ISBN 978-2-8132- 2403-3 Privilégiez les libraires indépendants pour vos achats, merci pour eux.

Année de parution 2021

Sommaire

Introduction

  1. Le syndrome de la passivité agressive

  2. Des racines du mal

  3. Un repli défensif

  4. Une forme de résistance

  5. La hantise du conflit

  6. Un déficit d’assertivité

  7. Un faux self au travail

  8. Un masque pour la dépression

  9. Alexithymie et handicap émotionnel

  10. Un sentiment de médiocrité

  11. Ambivalence devant l’engagement

  12. Le désert affectif du schizoïde

  13. Un mode de domination

  14. Faux-semblants et autres perversités

  15. L’enlisement dans une relation insatisfaisante

Conclusion

Bibliographie